Publié par : allezlesfilles | 7 mars 2015

Le 8 mars honneur aux femmes scientifiques !!!


Le 8 mars c’est toute l’année ! proclamait le slogan lancé en 2013 par le ministère des droits des femmes. Aussi Universcience, la Fondation l’Oréal et Wikimédia France ont-ils décidé d’organiser régulièrement des journées de contribution  « Femmes de sciences sur Wikipédia » pour mieux mettre en lumière des femmes qui ont apporté leur pierre à l’édifice des connaissances.

La troisième journée s’est tenue le 7 mars à la bibliothèque de la Cité des sciences et de l’industrie. Une belle façon de célébrer la journée internationale des femmes.

 

Journée studieuse de contribution " Femmes de science sur Wikipédia" à la Cité des sciences

Journée studieuse de contribution  » Femmes de science sur Wikipédia » à la Cité des sciences

Pour rendre visibles des physiciennes, des mathématiciennes, des chimistes, des philosophes, des astronomies, longtemps occultées ou méconnues dans l’histoire des sciences ou des scientifiques contemporaines, une cinquantaine de personnes, historiennes et historiens, chercheuses en histoire des sciences, en chimie, en paléontologie, …, boursières de l’Oréal Unesco, blogueuses, des bénévoles de l’association Wikimédia et des  bibliothécaires de la Cité des sciences ont passé la journée à rédiger, enrichi, créer des notices dans la célèbre  encyclopédie collaborative Wikipédia, où l’on estime à 13% environ le pourcentage de contributrices.

Pourquoi mettre en lumière des femmes scientifiques du passé ?  Isabelle Lémonon, doctorante en histoire des sciences à l’Ecole des hautes études en sciences sociales au Centre Alexandre Koyré, qui travaille sur les femmes dans la philosophie des Lumières au XVIIIème siècle, répond qu’il est important de montrer que les femmes ont toujours fait des sciences. Elles sont nombreuses ; si on les cherche on les trouve ! car de tout temps les femmes ont fait des sciences même lorsque l’accès à l’éducation ne leur était pas permis.

Cela permet fournir à des jeunes filles des rôles modèles, pense cette professeure de physique car il n’y a pas que Marie Curie. Une « brassée de rôles modèles » renchérit la philosophe Geneviève Fraisse qui insiste sur la nécessité de parler non seulement de la biographie mais aussi du contenu des savoirs produits par les femmes. Rôle modèle  exemplaire qu’incarne la présidente d’Universcience, Claudie Haigneré, première femme française astronaute, très attachée à encourager les jeunes filles à choisir des études scientifiques ou techniques et très engagée pour promouvoir les femmes scientifiques.

 

La philosophe Geneviève Fraisse et Claudie Haigneré, la présidente d'Universcience, première femme française astronaute

La philosophe Geneviève Fraisse et Claudie Haigneré, la présidente d’Universcience, première femme française astronaute

 

Montrer le rôle des femmes dans l’industrie, un domaine traditionnellement masculin, peut également susciter des vocations dans l’industrie, dans l’innovation. Valérie Burgos, doctorante au Centre Alexandre Koyré à  l’Ecole des hautes études en sciences sociales, s’intéresse l’industrie nationale après la Seconde guerre mondiale ; elle montre que les femmes ont aussi apporté des innovations dans l’industrie et pas seulement pour des objets de la sphère domestique. Les identifier requiert un travail important sur les sources et implique parfois de passer par les hommes pour trouver les femmes,

On pourrait penser que le rôle des femmes est subalterne, qu’elles ne faisaient pas de la vraie science, ou qu’elles étaient isolées. Ce sont des idées reçues qu’un examen attentif des sources et les travaux des historiennes et des historiens récuse.

L’astronome Jérôme Lalande avait, en 1786,dans son ouvrage L’Astronomie des Dames, bien relevé l’obstacle des préjugés :

« Je crois qu’il ne manque aux femmes que les occasions de s’instruire et de prendre de l’émulation ; on en voit assez qui se distinguent, malgré les obstacles de l’éducation et du préjugé, pour croire qu’elles ont autant d’esprit que la plupart des hommes qui acquièrent de la célébrité dans les sciences ».

Si ces préjugés sont toujours d’actualité, et les obstacles encore nombreux , il est essentiel que grâce à des initiatives comme « Femmes de sciences sur Wikipédia »  les femmes acquièrent la notoriété et  la célébrité qui leur reviennent légitimement !

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :