Publié par : allezlesfilles | 7 mai 2014

Farah Ouechtati, boursière L’Oréal : à propos de son parcours et du rôle des femmes en Tunisie


Farah Ouechtati est jeune chercheuse, et boursière L’Oréal, elle est en postdoc, au département de génétique à l’Institut de la vision à Paris.
Elle est tunisienne, a fait ses études de neurosciences à Tunis à l’Institut d’ophtalmologie Hédi Raïs et à l’Institut Pasteur de Tunis. Sa recherche porte sur les bases génétiques des maladies oculaires et en particulier de la rétine.

Lorsque vous étiez au lycée et au collège, envisagiez-vous déjà de continuer à étudier dans le domaine des sciences ?

Pour être honnête, c’était bien avant le collège, je suis de nature curieuse et les sciences m’intéressaient dès le jeune âge, sans trop savoir ce que c’était. Mes parents ont d’ailleurs démontré une grande patience en répondant à toute sorte de mes questions. Je les remercie pour tout.

A quel moment s’est déclenché votre désir et votre souhait de devenir chercheuse ? Qui vous a encouragée sur ce chemin ?

C’était au début du lycée, j’avais des professeurs de sciences naturelles qui m’ont encouragée à aller vers les sciences expérimentales. C’était soit la médecine soit la recherche scientifique et au final c’était la recherche. Je voulais devenir généticienne. Ensuite le téléthon, médiatisé en Tunisie, a permis de voir ce à quoi pouvait servir le métier de chercheur, au-delà de la question scientifique pure.

J’ai, au cours de mon cursus, eu la chance de rencontrer différentes personnes, certaines défiantes, d’autres qui m’ont soutenue sans relâche, toujours de l’avant : mes mentors. Je saisis cette occasion pour leur rendre hommage.

 

Farah Ouechtati, boursière L'Oréal Unesco

Farah Ouechtati, boursière L’Oréal Unesco

 Aujourd’hui, en Tunisie, le taux de scolarisation est excellent et les filles poursuivent des études autant que les garçons. Quelles sont les filières qu’elles choisissent prioritairement ?

Il me semble que les filles ont plus un penchant pour les filières axées sur la biologie, et les sciences expérimentales globalement. Des filières plus techniques, plus mathématiques comme quelques branches en ingénierie, en  finance, en informatique sont plus fréquentées par les garçons. Mais il n’y a pas de règles.

Quel a été le rôle des femmes dans le maintien de droits égaux dans la Constitution ? Le haut niveau d’éducation des femmes a-t-il joué dans ce qui s’est passé ces dernières années en Tunisie ?

Un rôle capital. Les femmes ont joué le rôle de gardiennes des valeurs morales de la société tunisienne, notamment de ses acquis octroyés par le Code du statut personnel de 1957 initié par le Président Bourguiba. La Constitution, au-delà de la rédaction du texte fondateur de la République, a suscité au cours de ces 3 dernières années beaucoup de questionnements et des débats autour de la société, des valeurs, et des droits de la femme. La femme a dû lutter en argumentant, en manifestant dans les rues, dans les écoles et les universités, dans les bancs de l’Assemblée nationale constituante. C’est un acteur à part entière dans la société. Cette récente Constitution a permis au final de mesurer et d’évaluer après une cinquantaine d’années, le poids de l’héritage bourguibien dans la société tunisienne.

Certainement, l’éducation de la société a joué pour beaucoup. Le fait que les femmes fréquentent l’école publique rendue obligatoire et gratuite par le Président Bourguiba a permis à celles-ci de participer aux projets et aux structures dans les différents niveaux de la société. L’esprit éduqué et instruit s’ouvre par essence au dialogue, au débat et à l’argumentation orientés vers une vision consensuelle globale et sur le long terme.

De ce fait, la femme y est par son éducation impliquée.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :