Publié par : allezlesfilles | 13 mars 2014

Pour les filles il n’y a pas que les métiers du social !


La rédaction de Allez les Filles Osez les sciences ! est heureuse de publier ce témoignage très intéressant d’un lecteur de notre blog, Franck, qui étudie à Madrid.

N’hésitez pas à nous envoyer des témoignages sur ce que vous pensez de l’orientation, des métiers possibles pour les filles et les garçons, des obstacles pour choisir tel ou tel voie….

Ce témoignage évoque l’intériorisation par des filles des stéréotypes liés aux filières et aux métiers. Cela les empêche, dans certains cas, de choisir certaines filières, comme la physique.

Il y a au Cern, à Genève, 25% de femmes parmi les chercheurs. Frank a raison de souligner que, non,  les filles ne sont pas destinées, par nature, à exercer des métiers du social, de la relation ! Beaucoup d’autres portes leur sont ouvertes.Toutes les filières sont possibles pour toutes et tous.

Un détecteur du grand collisionneur de hadrons  au Cern à Genève

Un détecteur du grand collisionneur de hadrons au Cern à Genève

L’intériorisation des stéréotypes

Je vis à Madrid depuis deux ans maintenant et je me suis inscrit en master 2 de physique théorique. Inutile de vous préciser que les femmes y sont rares (< 20%).

C’est quand même triste à pleurer ! Je crois que les femmes doivent faire face à des injonctions contradictoires (méthode de domination efficace) qui nuisent gravement à la construction d’une vie professionnelle loin des sentiers suggérés par la doxa ambiante. J’ai essayé récemment d’en parler à ma voisine de table  . Selon elle, tout est une affaire de goûts (et les goûts et les couleurs ne se discutent pas, tout le monde le sait)…

Il n’y a pas que les métiers du social pour les filles !

Ce qui est effrayant, c’est de voir comment un grand nombre de femmes ont parfaitement intégré le fait que certaines professions ne leurs sont pas destinées. Une amie, professeur de SES en fait l’amère expérience chaque année au moment de demander aux garçons et aux filles d’exposer leurs projets professionnels (là où elle travaillait auparavant, elle rencontrait régulièrement des filles parfois brillantes qui rêvaient de travailler dans le social, avec les enfants etc… Une affaire de goûts encore…) .

Les femmes scientifiques doivent plus se mobiliser

Je pense que les femmes scientifiques doivent plus se mobiliser et aller dans les collèges/lycées pour expliquer que les sciences sont intéressantes et qu’une femme peut parfaitement s’y épanouir. Vous pouvez servir de modèles et ouvrir des voies insoupçonnées pour bien des filles. Mais il faut être plus visibles coûte que coûte.  Je pense que les femmes scientifiques doivent plus s’exposer, être moins modestes (la liste des femmes scientifiques oubliées par excès de modestie est impressionnante. Exemple : Emmy Noether (un monument de la physique pourtant !) qu’Einstein admirait beaucoup… Mais qui la connaît aujourd’hui ? )…

C’est un enjeu important… Il s’agit de créer une société plus égalitaire…

Bravo pour votre site !

Franck


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :