Publié par : reilly2002 | 26 août 2013

Quelques conseils pour les entretiens de stage…


En cette période d’été, il n’est pas rare que certains d’entre vous soient en stages, que ce soit un stage de fin d’études, une césure…

Aussi lors de ces stages, en fonction de la longueur de celui-ci, il est d’usage d’avoir un entretien au milieu de celui-ci sur plusieurs aspects : ajuster les objectifs du stage ; discuter de la performance du stagiaire jusqu’à présent ; échanger sur les possibilités d’un futur poste…

C’est une occasion unique pour avoir des retours aussi bien positifs que négatifs sur votre prestation.

J’ai l’exemple d’une jeune diplômée qui en dernière année d’école d’ingénieur faisait un stage en Supply Chain dans un grand groupe de cosmétique. Son entretien était formel et pour le préparer, elle avait eu une liste de questions pour lesquelles elle a dû auto-évaluer sa performance. Une des remarques qui lui a été faite est qu’elle manquait de confiance en elle car elle n’avait pas mis une seule fois ‘Excellent’ dans ses réponses.

Mes conseils :

  • Durant le stage, se renseigner sur les postes qui peuvent vous intéresser et discuter avec ces personnes pour mieux les cerner afin de savoir si cela correspond à vos attentes et aussi nouer des premiers contacts : les intitulés de postes et leur contenu sont généralement différents dans chaque entreprise (adapte à la taille et à l’organisation même de l’entreprise)
  • Discuter avec votre responsable sur les différents parcours possibles pour atteindre un poste spécifique : cela prouvera aussi que vous êtes intéressés par une carrière dans l’entreprise
  • Se préparer : cet entretien est un exercice qui nécessite de la préparation, en général chacun des points doivent être illustres par au moins un exemple. Aussi, il ne faut pas s’arrêter sur ce qu’on a fait mais aussi sur ce qu’on aurait pu faire de mieux avec exactement les mêmes conditions, un exercice d’autocritique en soi. Il ne faut pas non plus se montrer trop dur envers soi-même et accepter une certaine part d’imprévu. Pour ma part, je considère les points négatifs comme des axes d’amélioration.

On retrouve principalement ce processus d’auto évaluation lorsqu’on est en poste afin de justement préparer ses entretiens avec son manager sur des objectifs préalablement définis en commun. Cela permet d’avoir une meilleure visibilité quant aux résultats attendus et de pouvoir justifier son travail et donc son augmentation.

J’ai, au cours de ma carrière, aussi été de l’autre côté à donner des feedbacks a des personnes sous ma responsabilité, principalement des hommes et je peux dire qu’ils n’hésitent pas à se justifier et a défendre le moindre point des feedbacks.

J’ai moi-même fait cette expérience pour mon dernier projet et cela a marché. J’ai eu plutôt tendance à diminuer la qualité de mon travail même si au final, tout s’est bien passé et que ce n’était que le déroulement d’un projet classique avec ses risques inhérents. Apres avoir discuté avec une collègue, j’ai rappelé cela a mon manager qui a alors accepté de remonter mes notes. Je pense que si je n’avais rien dit, je n’aurais rien eu.

En bref, il faut oser !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :