Publié par : allezlesfilles | 27 avril 2012

“Le choc de la prépa”


Ninon, étudiante en 2ème année de licence de sciences et technologie mention physique à l’UPMC, témoigne du choc que la prépa a été pour elle: “C’est en prépa que j’ai rencontré le plus de difficultés. J’avais jusqu’alors un niveau  correct en math mais l’année dernière je ne comprenais rien du tout. La charge de travail était importante. Alors pour les maths j’ai pris des cours particulier, cela me faisait comprendre certaines choses. Je n’avais pas un très bon niveau mais c’était mieux. Et pour la charge de travail, on s’habitue au bout d’un moment, on s’organise mieux. La prépa a failli me faire arrêter la physique.

Témoignage issu des des contributions de lauréates du Prix de la vocation scientifique et technique des filles.


Responses

  1. A mon sens, la prépa est faite pour des personnes voulant intégrer les meilleures écoles (polytechnique, centrale, arts et métiers, les mines) et qui sont tellement motivées par cette idée fixe qu’ils ne vivent plus que pour ça.

    Le caractère fort est un point important j’imagine aussi vu les différents commentaires que je lis sur ce blog.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :