Publié par : allezlesfilles | 19 décembre 2011

Laure Saint-Raymond : « Pour moi, il n’y avait pas de discriminations hommes femmes »


a

Laure Saint-Raymond, 36 ans, Mathématicienne, Professeure à l’Université Pierre et Marie Curie et au département de mathématiques et applications de l’Ecole Normale Supérieure à Paris, a reçu en 2011 le Prix Irène Joliot-Curie, categorie « Jeune Femme Scientifique ».

Le groupe Allez Les Filles l’ont interviewée

a

Comment avez-vous choisi votre domaine d’études puis de carrière ?

En ce qui me concerne, il ne serait pas honnête de parler de vocation précoce pour la recherche.

Après avoir envisagé pendant mes années de collège une carrière musicale, j’ai finalement opté au lycée pour une orientation scientifique. Mes parents, tous deux professeurs de mathématiques, nous ont en effet transmis un certain goût pour la rigueur. Par ailleurs, en classes préparatoires au lycée Henri IV, j’ai pu bénéficier d’un enseignement de mathématiques de très grande qualité qui m’a fait découvrir la richesse de cette discipline, dont je n’avais pas idée jusque-là.

Mon orientation vers la recherche et l’enseignement s’est dessinée au moment des admissions dans les grandes écoles en 1994. Les métiers de l’ingénierie et plus généralement de cadre d’entreprise ne m’attirant pas particulièrement, j’ai choisi d’intégrer l’ENS qui me semblait déboucher sur des métiers intellectuellement très stimulants. Dans ce cadre extrêmement favorable, j’ai reçu une double formation de mathématiques et de physique, partagée entre le désir de comprendre un peu mieux le monde qui nous entoure, et un goût pour les théories plus abstraites.

La rencontre de chercheurs passionnés par leur activité et enthousiastes dans leurs cours a été déterminante dans mon orientation vers les mathématiques appliquées.

Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés en tant que femme, si vous en avez rencontrés ?

Dans mon cas, à aucun moment, j’ai eu l’impression qu’il y avait des discriminations entre les hommes et les femmes.

Cela pourrait changer si, pour imposer la parité, on exigeait qu’il y ait des femmes dans tous les comités de sélection, instances d’évaluation, comités éditoriaux… Comme nous sommes très peu nombreuses aujourd’hui en mathématiques, cela signifierait que nous n’aurions plus de temps pour la recherche !

Que souhaitez-vous faire aujourd’hui pour motiver d’autres jeunes filles et  jeunes femmes scientifiques, pour les encourager ?

C’est bien d’encourager les jeunes filles qui veulent faire de la science, c’est bien aussi, aujourd’hui, vu la crise des vocations scientifiques, d’encourager des jeunes, filles et garçons, à s’orienter vers ces domaines.

Ce que j’apprécie particulièrement dans mon métier, c’est la stimulation intellectuelle permanente et la très grande liberté qui nous est laissée :

Liberté de travailler à tout moment de la journée (même si c’est probablement moins vrai pour les disciplines expérimentales)

Liberté de réfléchir à ses problèmes de prédilection, et de changer de thématique (pourvu qu’on soit capable d’apporter quelque chose de nouveau)

Liberté de nouer des collaborations partout dans le monde.

Lorsque vous intervenez dans des congrès scientifiques et si la majorité des intervenants et/ou des participants  sont des hommes, comment le vivez vous ?

Je ne suis pas sûre que le déséquilibre hommes/femmes soit véritablement un problème.

Mes interlocuteurs sont des chercheurs. Notre objectif commun est d’avancer dans la compréhension des phénomènes que nous étudions.

Interview réalisée par asabrina19, Floreweg, et Fatiane


Responses

  1. […] y avait en France de très brillantes mathématiciennes. Regardez son interview et lisez aussi l’interview de Laure Saint-Raymond, prix Irène Joliot Curie, membre de l’Académie des […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :